Close

SOUTIENS MON TRAVAIL

Your service title

Give us a brief description of the service that you are promoting. Try keep it short so that it is easy for people to scan your page.

Your service title

Give us a brief description of the service that you are promoting. Try keep it short so that it is easy for people to scan your page.

sauver la planète

Mon défi pour contribuer à sauver la planète

Dans l’épisode de mon podcast “Notre dernière chance de sauver la planète et l’humanité, c’est maintenant !, j’ai choisi de te lire une tribune parue dans le journal Libération en juin 2018. 

Lien vers le podcast :

Parce qu’au-delà de la nutrition, l’état de la planète est une question qui m’interpelle et je souhaite sensibiliser vivement chacun pour qu’individuellement on puisse agir et tirer des bénéfices collectivement pour le bien de notre si jolie Terre. 

Pour aller plus loin, je te propose un bilan de l’état de la planète, avec les principaux chiffres, et des éléments pour comprendre le réchauffement climatique. Ensuite on verra qu’il n’est jamais trop tard pour agir et comment, avec des idées à mettre en place au quotidien, notamment à travers un défi collectif !

Bilan de l’état de la planète

sauver planete

Avant de commencer, si tu souhaites lire la tribune “Destruction de la nature : un crime contre l’humanité” rédigée par Elise Rousseau et Philippe Dubois, tu peux la consulter ICI

Je te propose maintenant d’aller plus loin avec quelques chiffres pour que la situation te semble plus concrète.

Les principaux chiffres

On pourrait relayer des pages et des pages de chiffres alarmants au sujet de l’état de notre planète. J’ai choisi d’en conserver 4 :

  • 46,2° : il s’agit de la température relevée le 28 juin 2019 à Verargues, dans l’Hérault. Un tel niveau n’avait encore jamais été atteint en France ;
  • 12 : comme la surface de forêts tropicales, en millions d’hectares, tout bonnement rayée de la carte en 2019 après une série d’incendies ;
  • 84 : c’est l’hypothèse de l’augmentation, en centimètres du niveau des océans d’ici 2100 ;
  • 415,64 : c’est le nombre de parties par million (ppm) qui permet de mesurer la concentration du CO2 dans l’atmosphère. Cette mesure a été relevée en mai 2019 par l’Agence américaine NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration) à Hawaï. On imagine mal comment on pourrait ne pas dépasser les 450 ppm d’ici la fin de ce siècle, ce qui serait un synonyme d’une augmentation de 2°C du réchauffement. Pour te donner un point de repère, ce chiffre était de 280 ppm avant l’ère industrielle…

Ces chiffres sont issus d’un rapport rédigé par le Groupe d’experts Intergouvernemental sur l’Evolution du Climat (GIEC)

Rapport WWF

Je voudrais maintenant attirer ton attention sur un rapport édité par la WWF en 2018  en commençant par relayer les propos de Marco Lambertini, Directeur général du WWF International :

« Le déclin vertigineux des populations d’espèces sauvages révélé par le dernier Indice Planète Vivante (une baisse de 60 % en à peine plus de quarante ans) est une illustration sinistre, voire peut-être même l’indicateur ultime, des pressions que nous exerçons sur notre planète. »

Plus loin, le rapport précise que “C’est la première fois dans l’histoire de la Terre qu’une seule et même espèce, l’Homo sapiens, a un impact aussi puissant sur la planète. (…) Tout ce qui fonde nos sociétés humaines, nous le devons à la nature. Nous continuerons d’avoir besoin de ses ressources naturelles pour survivre et prospérer. La recherche démontre chaque jour un peu plus son importance inestimable pour notre santé, notre bien-être, notre alimentation et notre sécurité”.

Voici un autre extrait qui me paraît significatif : “Nous vivons la Grande Accélération, un événement inédit sur notre planète en 4,5 milliards d’années d’histoire. L’explosion démographique et la croissance économique entraînent des changements planétaires sans précédent en raison de la demande accrue en énergie, en terres et en eau.

C’est un phénomène si important que beaucoup de scientifiques pensent que nous entrons dans une nouvelle ère géologique qualifiée d’Anthropocène. Ce qui apparaît de plus en plus clairement, c’est que le développement et le bien-être des sociétés humaines dépendent de systèmes naturels en bonne santé. L’un ne va pas sans l’autre.”

Plus loin, on peut également déplorer que “La surexploitation, ainsi qu’une agriculture en pleine expansion, sont le résultat de notre consommation effrénée. Au cours des cinquante dernières années, notre empreinte écologique (c’est-à-dire la mesure de notre consommation en ressources naturelles) a augmenté d’environ 190%”. Tu peux notamment voir cette carte en ligne du Global Footprint Network, très parlante. 

Je pourrai encore citer de longs passages de la synthèse de la WWF. Je vais plutôt t’inviter à la lire si tu en as envie, tu en apprendras encore bien plus.

Pour terminer, je souhaite évoquer l’alerte donnée en novembre dernier, où 11 000 scientifiques issus de 153 pays déclaraient l’état d’urgence climatique dans un rapport et donnaient quelques pistes concrètes pour notamment réduire les émissions de CO2 et autres polluants atmosphériques.

pancarte sauver planete

Alors, on ne peut vraiment pas dire :

  • que l’on ne savait pas ;
  • qu’on n’était pas au courant ;
  • qu’on ne se rendait pas compte. 

Les chiffres sont là, terriblement tristes, alarmants et insupportables. Loin de moi l’envie de te faire la morale. 

J’ai moi aussi encore beaucoup de nouvelles habitudes à prendre et des choses à remettre en question. Je fais de mon mieux et je rêve que chacun fasse un pas, aussi modeste soit-il. Parce qu’il n’y a pas de petites actions quand on est 7,55 milliards.

Avant de passer à une partie plus concrète, je te propose que l’on s’intéresse au réchauffement climatique pour mieux le comprendre.

C’est quoi en fait le réchauffement climatique ?

Tu as du mal à saisir l’impact réel du réchauffement climatique ? Voici la réponse en 4 min, avec une vidéo très sympa de l’Ademe réalisée en 2015, et que je te propose de découvrir :

Et maintenant que tu as tout compris, n’hésite pas à en parler autour de toi, à expliquer aux plus anciens qui trouvent ça complètement abstrait, et à diffuser la vidéo dans ton entourage !

Comment peut-on agir pour sauver la planète ?

Est-il encore temps d’agir ?

Oui, il est encore temps d’agir ! Un collectif de créateurs du web a d’ailleurs créé un site https://ilestencoretemps.fr en 2018 avec comme leitmotiv “Il est encore temps d’agir pour le climat et la biodiversité. On vous aide à trouver votre place !” et donne des clés pour agir, en solo ou en groupe, dans la vraie vie ou sur internet.

La même année, le rapport du GIEC évoqué plus haut a démontré que nous pouvons encore sauver la planète, même si la marge de manoeuvre devient de plus en plus étroite. Il évoquait notamment les risques d’un réchauffement de la planète à 1,5 °C et la manière d’éviter d’atteindre cette situation, comme une réduction de 45% des émissions de CO2 entre 2010 et 2030.

Il faudrait également réussir à ne pas produire plus de gaz que ce que les océans et forêts peuvent absorber naturellement, d’ici à 2050. Je te conseille la lecture de cet article de l’association CARE pour en savoir plus. Donc non, il n’est pas trop tard, et comme on dit, mieux vaut tard que jamais ! Alors lance toi ! 😉

D’autant que le coronavirus nous prouve à quel point l’Homme a un impact sur l’environnement. Le 4 mars dernier, la NASA a publié des images de manière à montrer une baisse importante des niveaux de dioxyde d’azote (NO2), qui est un gaz irritant très polluant, émis par les usines, les véhicules et centrales électriques fonctionnant aux combustibles fossiles comme le charbon et le pétrole.

L’épidémie aurait fait chuter de 25 % les émissions chinoises de CO2 au cours du mois de février.

Cette vidéo de France 24 montre, elle aussi, l’impact du COVID-19  sur l’environnement

J’espère sincèrement que cette épidémie permettra une véritable prise de conscience collective et que le confinement amènera bon nombre de personnes à réfléchir sur leur mode de vie et ce qu’elles pourraient changer pour le bien de la planète. Et justement, si tu as envie de t’impliquer davantage, j’ai quelques idées à te soumettre. Tu me suis ?

23 idées de gestes pour sauver la planète

planete terre

Connaître les chiffres de l’état de la planète et savoir qu’il est encore possible d’agir pour prendre soin d’elle est une chose, passer à l’action en est une autre. C’est pour cela que je te propose une petite liste d’idées que tu peux mettre en application, à ton rythme pour sauver la planète. Évidemment, cette liste n’est pas exhaustive. À toi de jouer !

  1. Prendre conscience de l’urgence de la situation ;
  2. prendre les transports en commun, te mettre au covoiturage ou au vélo ;
  3. manger des aliments de saison ;
  4. privilégier les produits biologiques et locaux ;
  5. mettre en place le tri sélectif à la maison : un bac par type de déchets ;
  6. te servir de sacs réutilisables ;
  7. privilégier les produits, alimentaires ou non, sans suremballage ;
  8. diminuer ta consommation d’énergie ;
  9. faire couler moins d’eau (en te lavant les dents, en faisant la vaisselle, optimiser les machines pour laver le linge, couper l’eau quand on se savonne, etc.) ;
  10. manger local ;
  11. consommer moins de viande ou végétaliser au maximum ton alimentation ;
  12. réduire tes déchets et pour cela : acheter un maximum de produits en vrac, et ramener tes pots en verre au magasin à chaque fois ; réduire drastiquement ton usage du plastique.
  13. préparer tes propres produits ménagers, plus respectueux de l’environnement, et de ta santé ;
  14. prendre l’avion moins souvent ;
  15. boycotter l’huile de palme, hautement responsable de la déforestation de masse en Indonésie et en Malaisie. La création du label (RSPO ( Roundtable on Sustainable Palm Oil) en 2004 pour une production durable de l’huile de palme n’a pas été du tout efficace. La solution ? Ne plus consommer de produits en contenant. Comment ? En traquant les étiquettes.
  16. boire avec une gourde réutilisable plutôt que des bouteilles en plastique jetables ;
  17. conserver les aliments dans des boîtes en verre plutôt qu’avec du papier aluminium ;
  18. avoir une utilisation raisonnée, consciente et responsable d’Internet (alléger tes mails, regarder moins de vidéos inutiles, etc. Tout cela a un impact sur l’environnement. Un rapport de Global e-Sustainability Initiative (GeSI), montre d’ailleurs que les centres de traitement de données (que l’on appelle communément les «data centers») des grands acteurs du web (Google, Youtube, Facebook, etc.) sont responsables de 2% des émissions de CO2 dans le monde. Ce qui représente autant que ce qu’émet l’aviation civile ;
  19. consulter le guide Top ten. Il s’agit d’une initiative du WWF-France et de l’association de consommateurs CLCV (Consommation Logement Cadre de Vie). Pour tous les appareils électroménagers, le guide Top Ten t’invite à te poser les bonnes questions et t’accompagne dans ton choix avant d’acheter (caractéristiques et indications des fabricants, consommation d’énergie, coût d’utilisation, etc.). Tu auras alors le produit qui correspond le mieux à tes attentes tout en prenant soin de la planète et de ton portefeuille, grâce aux économies d’énergie ou d’eau que tu réaliseras. Tu trouveras toutes les infos utiles pour bien utiliser le Guide TopTen ;
  20. télécharger l’application 90 jours pour mettre en place de nouvelles bonnes habitudes ;
  21. télécharger un kit pédagogique sur les changements climatiques ;
  22. suivre les conseils de Greenpeace pour revoir ta consommation énergétique, être un consommateur responsable
  23. consulter le site “Action ou Réflexion” bourrés d’info ludiques
  1. revoir ton alimentation (mon ebook Mes 4 règles d’or pour retrouver santé et énergie pourra également t’aider dans cette voie).

Mon défi pour “sauver” la planète

Hygie Académie, une philosophie de vie

Tu sais à quel point il m’importe de transmettre mon expertise et partager mon expérience autour de la nutrition et de la santé. C’est dans ce but que j’ai créé mon podcast “Au mieux de ta forme” ainsi que mes articles ou mon compte Instagram

Je souhaite démocratiser l’accès à la santé, mais aussi nous amener à revoir nos modes de vie ; car notre alimentation impacte aussi directement l’environnement et la planète, j’ai à cœur de sensibiliser un maximum de personnes en les invitant à prendre soin d’elles et de la Terre.

C’est aussi dans cette optique que j’ai lancé HYGIE, mon Académie de la Santé Préventive, dont le but est de faire de toi ton propre coach en nutrition, afin que tu apprennes à optimiser ta santé et démêler le vrai du faux parmi toute l’information qui circulent. 

D’après les retours de mes premiers élèves, Hygie est “plus qu’une formation, c’est un état d’esprit, une forme de philosophie” et je suis ravie qu’ils aient perçu exactement ce que je souhaitais leur transmettre ! À travers mes différents supports et mes formations, je veux véritablement t’amener dans mon monde, avec une vision globale et un esprit ouvert.

Mon but est de te permettre d’être en parfaite santé, de reprendre ton pouvoir, ne plus te laisser berner et aussi d’avoir une conscience plus globale des liens qui unissent l’Homme et la Terre. Elle pourrait très bien survivre sans nous ; mais nous, sans elle, nous n’existerions pas. 

Alors, passons à l’action maintenant !

Adopte une nutrition-santé de façon simple et ludique, je t’invite à lire mon e-book :

ebook 4 regles d'or pour retrouver sante et energie lisa salis

“Mes 4 règles d’or pour retrouver santé et énergie” en cliquant ICI ! 

Rejoins le défi #maplanetehygie !

Je te propose de relever le défi collectif #maplanetehygie en postant sur les réseaux sociaux les actions que tu réalises au quotidien pour prendre soin de toi et de la planète. Une photo, une vidéo, une story, un texte… choisis le format qui te convient le mieux, mais partage régulièrement ton engagement, tes défis personnels, tes enseignements, tes réalisations ! Seul on va plus vite, mais ensemble on va plus loin ! 

Tu peux communiquer tes propres idées, partager ton expérience, ce qui te tient à cœur, que ce soit en lien avec le zéro déchet, une meilleure nutrition, des nouveaux modes de transport, des produits d’entretien faits maison, etc. etc. !

J’avais à cœur d’approfondir dans cet article ce que j’avais commencé à aborder dans mon épisode de podcast  “Notre dernière chance de sauver la planète et l’humanité, c’est maintenant !”. C’est un sujet qui m’est cher et de la même manière que je souhaite te sensibiliser à l’importance de bien te nourrir et prendre soin de toi, j’aimerais t’inviter à veiller sur notre belle planète.

Lien vers l’épisode du podcast :

Conclusion sur comment contribuer à sauver la planète

Tu as maintenant toutes les clés pour avancer de ton côté : les chiffres, les informations principales, des pistes de ressources et des idées d’action concrètes pour sauver la planète. 

J’attends tes contributions pour mon défi #maplanetehygie ! Je compte sur toi ! 

6 Comments on “Mon défi pour contribuer à sauver la planète

  • Joëlle
    at

    Super article et vidéos Lisa ! Très intéressant et tellement vrai !! Même si je fais déjà certaines choses pour contribuer à la santé de notre planète, ton article m’a donné une nouvelle piqûre pour mettre de nouvelles actions en place.

    Répondre
  • Boué
    at

    Bonsoir
    Super article pour un super defis de ta part…
    Ce qui ne l’etonne pas de toi.
    Tu as raison il faut faire bouger les choses….Je te suis dans to défis même si je suis très sensibilisée car je travaille dans un syndicat de collecte et de traitement des ordures ménagères.

    Répondre
  • Vetter
    at

    Hello Lise,
    Je trie mes déchets
    Je fais du compost
    J’évite les plastiques
    Je n’achète que de la matière première et cuisine moi moi-même tous mes plats
    Je fabrique mon levain ,mon pain, ma brioche, mon lait végétal….
    Je voyage peu
    J’éteins les lumières et économise l’eau
    Je prends des douches
    Je prends mes contenants pour les courses
    Je cultive un petit potager
    Je mange local bio et très peu de viande
    J’évite d’utiliser ma voiture
    Que faire pour améliorer encore?
    Merci
    Belle journée à toi,
    Catherine

    Répondre
  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    error: Contenu protégé