Close

SOUTIENS MON TRAVAIL

Your service title

Give us a brief description of the service that you are promoting. Try keep it short so that it is easy for people to scan your page.

Your service title

Give us a brief description of the service that you are promoting. Try keep it short so that it is easy for people to scan your page.

hypothyroidie hashimoto et alimentation

Hygiène de vie et nutrition en cas d’hypothyroïdie ou maladie de Hashimoto

Temps de lecture estimé : 18 minutes

Cet article fait suite aux précédents qui listent les symptômes et les causes de l’hypothyroïdie et de  la thyroïdite de Hashimoto. J’y explique leurs symptômes et causes principales. L’hypoxthyroidie hashimoto et alimentation :

Ici, tu trouveras toutes mes solutions naturelles et nutritionnelles pour prévenir ce type de pathologie.

Cet article fait suite à mon expérience et à des dizaines d’articles et livres lus pour t’apporter un maximum d’information. Mon but étant de t’apporter des solutions complètes et claires.

Prend le temps de le lire et d’intégrer mes recommandations une à une. 

Si des hormones sont déjà prescrites, les recommandations de cet article sont tout aussi valables. Elles ne remplacent en aucun cas un traitement médical. Je te recommande d’en parler à ton médecin.

Voici mes 10 solutions naturelles et nutritionnelles

1. Adopte une alimentation anti-inflammatoire

A FAVORISER

  • Consomme des aliments frais et limite-toi aux produits ne contenant que 5 ingrédients maximum.
  • Favorise les omega 3 aux vertus anti-inflammatoires.

Les petits poissons gras (sardines, maquereaux), les huiles de colza, de cameline, de chanvre, de noix et de lin en sont riches (à conserver au frigo et à consommer rapidement).

Les graines de lin fraichement moulues ou les graines de chia trempées sont de bonnes sources végétales.

Préfère des oeufs de la gamme “Bleu Blanc Coeur” plus riches en omega 3.

  • Mange des viandes et des poissons de qualité sauvage ou BIO et en petite quantité
  • Consomme des légumes en grande quantité, de qualité BIO et locale.

Nous avons vu que les toxiques environnementaux sont nocifs pour le foie et le fonctionnement thyroïdien. Manger bio ou sans pesticides est important, d’autant plus en cas d’hypothyroïdie.

  • Bois des tisanes d’ortie et de prêle très reminéralisantes ainsi que des jus de légumes lacto-fermentés.
  • Consomme des épices et des herbes aromatiques. 
  • Augmente la part de protéines le matin et le midi (légumineuses germées, viandes, oeufs et poissons de qualité).

hypothyroidie hashimoto et alimentation anti-inflammatoire

A LIMITER

  • Evite tous les aliments à index glycémiques élevés. Leurs effets sur ton taux de sucre sanguin sont nocifs pour ta thyroïde, ton pancréas et ta santé générale.

D’ailleurs de récentes études ont révélé les liens entre la résistance à l’insuline et les troubles thyroïdiens. 

  • Evite les aliments pro-inflammatoires comme les graisses hydrogénées, les produits raffinés, le sucre blanc et les produits ultra-transformés (produits industriels et fast food).

Fuis les étiquettes à rallonge dont tu ne comprends pas la moitié des ingrédients.

Attention également aux effets nocifs des cuissons à haute température. Préfère les cuissons à l’étouffée ou à la vapeur douce.

Pour plus de détails sur le sucre et les produits industriels, je t’invite à lire mes précédents articles ou à écouter mon podcast.

  • Evite le café et l’alcool (sauf occasionnellement)

2. Comble tes carences nutritionnelles

Voici la liste des aliments les plus riches en nutriments essentiels à la thyroïde :

Iode  – Algues (laminaire, fucus, spiruline), huile de foie de morue, saumon, aiglefin, morue, langoustine, homard, coquillage, huitre, œuf. Les produits laitiers en contiennent mais je ne les recommande pas, surtout en cas de maladie auto-immunes.

Sélénium – Pour 100% des apports journaliers il suffit de consommer au choix : 2 noix du Brésil, 2 à 3 huitres, 100gr thon, d’hareng, de sardines ou de palourdes (préfère les petits poissons moins riches en métaux lourds).

FerAbats, viandes (surtout les rouges), haricots, lentilles, spiruline.

Zinc – Huître (surtout), foie de veau, germe de blé, boeuf, moule, crabe, langouste, lentilles, shiitakee, graines de courge. Une alimentation très riche en céréales et légumineuses peut favoriser les carences en raison de l’acide phytique que ces aliments contiennent. Préfère les toujours germés.

Cuivre – Tous les aliments fournissent du cuivre, mais les plus riches sont les abats, les fruits de mer, les fruits à coque et le cacao.

Calcium – Sésame, chou chinois, sardines, brocolis. Celui présent dans les produits laitues est peu assimilé.

Magnesium – Les légumes verts, céréales complètes, fruits oléagineux (noix, noisettes, amandes, etc), les légumineuses (haricots blancs, lentilles, pois cassés), le chocolat et surtout le cacao cru.

L-Tyrosine (acide aminé dérivé des protéines) –  Produits animaux mais aussi les amandes, fève de Lima, graines de courge, sésame.

Les vitamines : 

Vitamines A – abats, jaune d’oeuf, beurre (les aliments orange et vert foncé sont riches en son précurseur le bêta-carotène. Ils faut alors les consommer avec un corps gras.)

La B6  L’alcoolisme et la prise d’une pilule contraceptive peuvent causer des carences. On la trouve dans le foie, les rognons, les viandes et poissons. De source végétale, il y en a surtout dans les haricots, les lentilles et les bananes.

La B12 – La plus assimilable se trouve dans les aliments d’origine animale – viandes, abats, huitres, moules, poissons gras, fromages, oeufs.

Vitamine D – Foie de morue, hareng, sardine, saumon, jaune d’oeuf, beurre.

Vitamine E – L’huile de germe de blé, les amandes, les noisettes et graines de tournesol notamment

3. Soigne impérativement ton anémie 

Les symptômes d’une carence en fer sont similaires à ceux de l’hypothyroïdie. Les femmes sont 5 fois plus sujettes à l’hypothyroïdie que les hommes et elles sont aussi souvent carencées en fer pour diverses raisons.

Que faire pour l’ éviter ? 

  • Fais doser ta ferritine et si une carence est diagnostiquée,  équilibre ton alimentation avec l’aide d’un thérapeute ou nutritionniste.
  • Evite la consommation de vin rouge, de lait, de café et de thé vert au court du repas car ils empêchent l’assimilation du fer.
  • Pour favoriser son assimilation, consomme des aliments riches en vitamines C (persil, agrumes, citron, etc.) au cours du repas ou de la prise d’un complément riche en fer.
  • Privilégie 2 types de compléments : 1 complément qui va agir sur l’assimilation et qui a davantage une action d’information comme des oligo-éléments ou des sels de Schüssler et 1 complément qui apporte 100% des apports journaliers en fer (à base de bisglycinate de fer ou de spiruline cultivée en milieu enrichie en fer).
  • Si tu te complémentes et que tu es sous traitement thyroïdien, prend tes hormones le matin et le fer durant le diner.

Pour plus de conseils micro-nutritionnels adaptés à tes besoins, n’hésite pas à me consulter. 

hypothyroidie hashimoto et alimentation complément alimentaire

4. Evite de surconsommer ces aliments 

  • Brocoli, chou, navet, cresson, roquette, épinards
  • Radis, raifort, oignon
  • Soja
  • Manioc, millet, patate douce, moutarde, tapioca
  • Noix et arachides Voyons l’hypothyroidie hashimoto et alimentation :

Leurs thiocyanates peuvent freiner la fixation de l’iode. Les supprimer n’est pas nécessaire, mais évite de les consommer plusieurs fois par semaine sous forme crue. La cuisson réduit leur activité anti-thyroïdienne.

  • L’eau du robinet qui est trop riche en fluor (entre autre).
  • Le gluten et les produits laitiers sont à éliminer pour leur rôle dans les maladies auto-immunes et l’inflammation chronique (notamment le gluten dans Hashimoto).

5. Dépollue ton environnement 

Voici les actions pour limiter ces métaux lourds et perturbateurs endocriniens qui dérèglent la thyroïde et le fonctionnement de ses hormones : Voyons l’hypothyroidie hashimoto et alimentation :

  • Cadmium : fuis la fumée de tabac. Evite les endroits enfumés, fais toi accompagner pour arrêter de fumer. Oui, c’est radical mais pour retrouver la santé c’est essentiel.
  • Mercure : stoppe ta consommation de thon beaucoup trop riche en mercure, ou limite-le au maximum. Choisis des amalgames dentaires sans mercure.
  • Bisphénols : Evite les ustensiles de cuisine et les contenants en plastique. Remplace l’achat de boites de conserve par des pots en verre.
On en retrouve aussi dans les résines dentaires. Le bisphenol-A est interdit dans les contenants depuis 2015, mais il a été remplacé par du bisphenol-S tout aussi nocif pour notre santé et pire pour l’environnement…
  • PCB : produit chimique présent dans les poissons gras des mers du Nord, dont le saumon. Les saumon sauvages d’Atlantique n’ont pas ce problème.
  • Composés perfluorés : ils permettent d’éviter aux textiles et matières alimentaires d’absorber l’eau et les graisses.
Choisis des ustensiles de cuisine sans PFC, fais attention aux produits pré-emballées et ne les chauffe surtout pas (packaging parfois écolo à l’extérieur mais bourrés de PFC à l’intérieur).
  • Triclosan : jette tes produits en contenant (dentifrice, savon, cosmétiques, chaussettes anti-odeurs, etc.)
Comme le précise le Dr Claeys, il est présent dans les urines de 75% de la population. Lis les étiquettes et n’achète pas de produit en contenant.
  • Oestrogènes de synthèse : évite la pilule contraceptive et attention à certains pesticides.

Ceci peut faire débat mais personnellement je suis pour la contraception naturelle, l’usage du préservatif ou la pause du stérilet en cuivre, à choisir.

Les hormones de synthèse sont aussi présentes dans certains médicaments et pesticides. Nos eaux naturelles et du robinet en sont contaminées, d’où la baisse de fertilité des poissons et des hommes en zones viticoles…

Manger bio ou non traités permet d’éviter ces pesticides oestrogen-like utilisés sur les fruits et surtout sur les raisins et les bananes.

6. Soigne ta santé digestive  hypothyroidie hashimoto et alimentation

La perméabilité intestinale et source d’inflammation et de fatigue des glandes surrénales.

Elle fait le lit des maladies auto-immunes. Et puisque la maladie d’Hashimoto est l’une des causes majeures d’hypothyroïdie, soigner sa santé digestive est un pilier dans les traitements que je propose.

  • Suis mes recommandations nutritionnelles énoncées dans cet article.

Adopte une alimentation anti-inflammatoire et comble tes carences.

  • Trouve les causes de ta perméabilité intestinale.

Il peut y avoir un manque d’acide chlorhydrique au niveau de l’estomac, un excès de glucides dans l’alimentation, une dysbiose, etc. La piste virale est très fréquente dans le cas de la maladie de Hashimoto, c’est une piste essentielle que je traite souvent.

Dans tous les cas, agir sur la flore buccale est une priorité ! Traiter les déséquilibres digestifs sont juste derrière et c’est essentiel avant de chercher à agir au niveau thyroïdien. Pour cela, il est nécessaire de consulter.

  • Un régime sans gluten ni produits laitiers est souvent nécessaire, ainsi qu’une analyse des potentielles intolérances alimentaires. (Dans le cas de Hashimoto, élimine le gluten).

Un régime d’éviction de 3 à 6 semaines suffit pour se rendre compte de ses propres intolérances.

Les produits les plus à risque sont : le gluten, les produits laitiers, les oeufs (surtout le blanc), les oléagineux (noisettes, noix et amandes notamment), le soja, les cacahuètes.

Consulte pour assainir, régénérer et renforcer ton système digestif.

hypothyroidie-hashimoto-et-alimentation-digestion

7. Descend d’un cran ton niveau de stress

Nous avons vu que le stress est pro-inflammatoire et qu’il favorise les déséquilibres auto-immuns. Les glandes surrénales responsables de la gestion du stress travaillent en collaboration avec la thyroïde. Les préserver est essentiel en cas d’hypothyroïdie et de thyroïdite de Hashimoto.

  • Fais du sport ! Une activité quotidienne est fondamentale pour faire chuter ton niveau de stress.

Le sport entraine la sécrétion de cortisone (et de DHEA) par les glandes surrénales, essentiel au fonctionnement des hormones thyroïdiennes.

Choisis ce que tu préfères : du renforcement, une marche rapide, un jogging lent de 30 minutes, du fitness, du yoga, etc.  Le tout est de ressentir un essoufflement et de transpirer. Varie les activités et évite les entrainements à haute intensité pour le moment.

  • Pratique la cohérence cardiaque. Je te suggère l’application Respirelax pour t’y aider.

Cette pratique permet de faire chuter ton niveau, de limiter l’hypertension et de préserver tes glandes surrénales.

  • Prend du reculla vie est telle que tu la penses.

Le but n’est pas de se mettre dans une bulle en mode bisounours 🙂 Essaye d’axer ton esprit sur les solutions plutôt que sur le problème et exprime chaque jour de la gratitude pour 3 choses au minimum. Ceci te permet de focaliser sur le positif et de faire chuter ton niveau de stress.

  • Dors suffisamment dans une chambre sans téléphone, ni ordinateur, plongée dans le noir.

Cela t’aidera à identifier tes besoins fondamentaux, car s’ils ne sont pas remplis, ils seront une source de stress supplémentaire.

hypothyroidie-hashimoto-et-alimentation-gestion-stress

8. Soutiens ta circulation sanguine et lymphatique  

L’hypothyroïdie te montre que tu es allé trop loin et que tu as largement dépassé tes capacités d’adaptation. 

Nous avons vu dans l’article précédent que la circulation sanguine entravée génère un excès de toxines pro-inflammatoires. Voici donc mes recommandations :

Prend du temps pour te (faire) masser et profiter des hammams !  hypothyroidie hashimoto et alimentation

Relancer la circulation sanguine et lymphatique est un très bon moyen de soutenir ton corps. Pour cela, prend des bains chauds, masse-toi avec une crème ou mélange d’huiles et deviens adepte du brossage à sec !

Le brossage à sec consiste à te masser le corps de bas en haut avec une brosse en poils naturelshypothyroidie hashimoto et a

Techniques du brossage à sec : 

  • Commence par la jambe droite. Fais des mouvements circulaires qui entourent ta jambe, du pied jusqu’à l’aine.
  • Répète cela sur la jambe gauche, le bras droit puis le gauche.
  • Masse ton ventre en mouvements circulaires et remonte jusqu’à la poitrine, puis le cou.
  • Si possible, demande à l’un de tes proches de le faire dans le dos en remontant, toujours en mouvements circulaires.
  • Il est possible de le faire sur le visage, sans appuyer.

Ceci permet d’amener les toxines ou niveau des ganglions lymphatiques (situés dans l’aine, le ventre et les aisselles). Tu verras que toute ta circulation sanguine s’active et que l’élimination est améliorée. L’essayer c’est l’adopter !

Des plantes peuvent soutenir ce travail sur les sphères circulatoire et lymphatique, mais je préfère les individualiser en consultation.

9. Exprime tes émotions de manière sincère et créative

Les sécrétions hormonales et les émotions sont étroitement liées. C’est pourquoi les femmes sont si émotionnelles et parfois victimes de changements d’humeur !

Pour le bien-être de la thyroïde, il est très important de se libérer des sentiments de frustration et d’insatisfaction permanente. En effet, ces ressentis empêchent une activité saine de la thyroïde. hypothyroidie hashimoto et alimentatio :

  • Ecris, dessine, exprime à ta manière et si possible de manière créative tout ce qui t’apporte satisfaction et plénitude, tes plus belles réalisations, ce dont tu es fière… Reprends conscience de ton potentiel.
  • Inhale l’huile essentielle de verveine citronnée. Elle fait partie de ces huiles qui agissent sur l’humeur et son action subtile ré-équilibre la thyroïde.

Prends soin de ton chakra de la gorge

Le Chakra de la Gorge se situe au niveau des cervicales, à hauteur du larynx et ce centre d’énergie est en lien avec la thyroïde.

Sa couleur associée est le bleu et il est relié au Chakra Sacré correspondant à l’énergie sexuelle. D’ailleurs, ce lien est particulièrement évident lorsque le garçon grandit, qu’il se développe sexuellement et que sa voix se transforme. Par énergie sexuelle, on sous-entend l’action sexuelle, mais aussi la capacité d’agir avec assurance et de (pro)créer.

Le Chakra de la Gorge est le centre de l’expression, de l’ouïe, de l’odorat et du goût.  Il est le siège de l’expression de Soi et de notre positionnement face au monde extérieur.

 Il renferme la recherche de vérité et de sagesse, l’inspiration, l’intuition, la capacité de raisonner et de créer.

hypothyroidie hashimoto et alimentation chakra

Si ta thyroïde dysfonctionne, tu peux te demander :

  • “Que se passe-t-il, ou que s’est-il passé au niveau de ma sexualité ?”
  • “Quelle est ma façon de m’exprimer avec créativité ?”
  • “Suis-je dans la création de ce que je suis ? De ce que je vis ?” ou “Suis-je conscient(e) que je suis co-créatrice de ma vie ?”
  • “Quand est-il de mes échanges, de ma relation au monde extérieur ?”
  • “Suis-je sincère, honnête et vrai ?”

Voici quelques conseils simples pour équilibrer ton chakra de la gorge :

  1. Chante : c’est une merveilleuse manière d’ouvrir ton chakra de la gorge. Même sous la douche c’est bénéfique !
  2. Exprime tes sentiments sincères et parle uniquement si cela est utile et vrai : chaque mot porte une intention, choisis-les en conscience. Evite les commérages et les mensonges.
  3. Porte une pierre en ras du cou : choisis la Turquoise, le Lapis Lazuli ou l’Aigue Marine. En réalité c’est la pierre qui te choisiras.
  4. Lis à voix haute tous les matins ces affirmations : “Je peux exprimer mes sentiments et mes besoins les plus profonds”, “Chaque jour, je prends des décisions avec aisance et avec joie.”, “J’exprime ma vérité”, ” Je suis créateur de ma vie”.

Evidemment, je t’invite à créer tes propres affirmations. Si tu es une femme, sache que durant certaines périodes du mois, il peut te sembler inutile voir déplaisant d’énoncer des affirmations.  Ces ressentis sont en lien avec ton cycle menstruel.

La meilleure période pour tes affirmations débute  le 7ème jour du cycle (le 1er est le jour de l’arrivée des menstruations) et se termine le 20ème jour du cycle.

10. Je suggère ces 3 compléments

1. Le plasma de Quinton  hypothyroidie hashimoto et alimentation

René Quinton était un physiologiste et biologiste français, il a rendu célèbre l’eau de mer en montrant son analogie avec le plasma sanguin. Cette eau est recueillie entre 10 et 30 mètres de profondeur au centre de vortex. Elle est ensuite purifiée pour en faire un remède d’exception.  S’il ne fallait n’en garder qu’un, ce serait celui là !

Elle contient l’ensemble de tous les minéraux dont le corps a besoin, dans les proportions identiques à celles contenues dans notre sang. Ses 78 minéraux et oligo-éléments sont bio-disponibles, c’est à dire assimilables par ton corps et de qualité vivante.

Tu te dis peut-être : “Mais, les fruits et légumes en apportent suffisamment, non ?”

Je réponds souvent à cette question en disant que la meilleure façon de se reminéraliser et de consommer beaucoup de végétaux et de faire des cures de plasma de Quinton :-).

Nos anciennes générations ont connu des sols riches, gorgés de nutriments. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas et trouver les meilleures sources de minéraux assimilables est essentiel pour ta santé générale et ta longévité.

Le plasma de Quinton est parfait pour se reminéraliser. Ses minéraux en abondance vont accroitre la pression sur les membranes cellulaires ce qui en plus, apporte des effets détoxifiants. C’est pourquoi il est important d’y aller progressivement et de commencer avec des solutions isotoniques (diluées).

Je te suggère cette Eau de Mer Tonique dont la qualité est remarquable ! Elle est jusqu’à 20% plus minéralisée que d’autres marques et son pouvoir vitalisant est unique. 

De plus, j’apprécie particulièrement leur démarche économique et éthique. Tu trouveras toutes les informations complémentaires sur leur site. J’y ai d’ailleurs trouvé la video précédente.

Commence par la version isotonique, 10ml 3 fois / jour, 15 à 30 minutes avant le repas (mets une alarme sur ton téléphone pour ne pas oublier 😉 ).

Si tu vis en Suissetu peux commander ce plasma de Quinton. Je connais les distributeurs et tu peux utiliser mon code LISASALIS10 pour bénéficier de 10% de réduction.

2. L’algue Klamath  hypothyroidie hashimoto et alimentation

La Klamath ou Aphanizomenon Flos Aquae (AFA) a l’avantage d’être riche en 115 nutriments.

Elle contient tous les acides aminés dont le PEA (phényléthylamine) qui agit sur le bien-être, l’humeur, les facultés mentales et le comportement émotionnel. Ses peptides sont des précurseurs de neurotransmetteurs qui favorisent la production d’hormones et différentes fonction métaboliques.

Elle contient les vitamines B1, B2, B6, B8, B12, C, E, calcium, cuivre, fer, phosphore, potassium, magnésium, sélénium, germanium, zinc, acides gras insaturés.

La prise régulière et progressive de Klamath améliore la digestion, le système immunitaire, la détoxication naturelle du corps. Elle apporte aussi de meilleures capacités cérébrales, comme un éclaircissements des pensées et un mieux être mental.

Je recommande cette algue Klamath : 1 gélule à jeun la première semaine, 2 gélules à jeun la deuxième semaine, 3 gélules la troisième semaine. Aller jusqu’à 5 à 6 gélules par jour en 2 prises (le matin et le midi avant le repas).

Autant dire que c’est un complément parfait pour accompagner les traitements de l’hypothyroïdie ou pour une action préventive sur la santé générale. 

Attention : il est nocif de se complémenter en fer sans la présence d’une réelle carence. Vérifie bien tes analyses avec un praticien de santé avant de te lancer à l’aveuglette.

3. Des oméga 3  hypothyroidie hashimoto et alimentation

Ils sont essentiels aux membranes des cellules. Plus tes membranes sont souples, plus elles peuvent communiquer entre elles, s’échanger des nutriments, capter des hormones ou larguer des toxines.

Ces acides gras sont aussi très efficaces pour calmer l’inflammation.

Je suggère ces omega 3 : 2 gelules/ jour durant le repas du soir. Ils ont un label Epax® qui garantit leur pureté. Voici un code prescripteur nécessaire à la commande A01267).

Attention : Les omega 3 fluidifient le sang donc stoppe la prise avant, pendant et après une opération, un accouchement ou les menstruations. N’en consomme pas sans l’avis d’un médecin si tu es sous anticoagulants.

Mais encore…  hypothyroidie hashimoto et alimentation

Homéopathie, huiles essentielles, gemmothérapie, plantes adaptogènes, etc.

La nature REGORGE de remèdes naturels pour relancer certains processus physiologiques et t’aider à retrouver l’équilibre. Des compléments micro-nutritionnels et l’organothérapie peuvent être d’une grande aide en cas d’hypothyroïdie.

Cependant, ces traitements se doivent d’être personnalisés au maximum afin d’obtenir le dosage juste et d’agir efficacement.  Voyons hypothyroidie hashimoto et alimentation

Nous sommes tous différents et uniques, la sélection de tes remèdes doit l’être aussi.

hypothyroidie hashimoto et alimentation naturopathie

J’espère que cet article t’a permis de trouver des clés supplémentaires pour prendre soin de toi. N’oublie pas que le ralentissement de la thyroïde signe un besoin de récupérer et de combler tes besoins fondamentaux.
Enfin, j’ajouterais que guérir ne se résume pas à éliminer les symptômes. Médecins, spécialistes, thérapeutes, moi y compris, sommes là pour te montrer les portes, les pistes pour t’y aider.
Personne ne va te guérir. Toi et toi seul peut le faire.
Apprendre à écouter ton corps dans sa globalité, à comprendre son fonctionnement et à répondre à tous tes besoins : c’est le début de la guérison.

Si cet article t’a été utile, partage-le. Cela m’aide beaucoup dans la poursuite de mon objectif de démocratiser l’accès à la nutrition et à la santé globale. Merci d’avance pour ton soutien !


Découvre un autre de mes articles :

Comment faire un açaï bowl parfait pour sa santé et celle de la planète ?

– Sources et lectures suggérées –

15 Comments on “Hygiène de vie et nutrition en cas d’hypothyroïdie ou maladie de Hashimoto

  • Eleanore
    at

    Merci I N F I N I M E N T pour cet article ! De loin le plus complet de tous ceux que j’ai pu lire.
    J’ai commencé à appliquer certains de vos précieux conseils et je vois déjà les bienfaits. Je pense que le plasma de Quinton et la klamath que vous recommandez m’a aussi fait beaucoup de bien.

    Répondre
    • Je suis très heureuse que mon travail vous ai aidé ! Merci pour votre partage.

      Répondre
  • Marija
    at

    Un article très complet ! En vous remerciant pour tous ces précieux conseils.

    Répondre
  • magali
    at

    Merci pour ces articles complets et ce travail de recherche associé, j’ai beaucoup appris, j’ai pris des notes, je commence la mise en pratique. Bravo! Magali

    Répondre
  • keari
    at

    Merci pour cet article très concis et juste.

    Répondre
  • Samia Rabia
    at

    C’est la première fois de ma vie que je lis un article aussi complet, cependant, à la fin de la lecture, je suis plus stressée car je me sens prise au piège par l’époque dans laquelle je vis.
    En effet, l’acces a internet nous permet, ou que l’on soit dans le monde, d’avoir des informations cependant , vivant en Afrique, l’acces a certains aliments, nutriments, compléments alimentaires etc n’est pas possible, Malheureusement pour moi…
    Je pense que même le médecin qui me traite ne sait pas tout ce qui est écrit dans cet article. Faire le choix de manger ou pas tel ou tel aliment est un luxe

    Répondre
    • Bonjour Samia, merci beaucoup pour ton message. Je comprendre en effet ta frustration car il est vrai que c’est un luxe de pouvoir choisir ce que l’on met dans notre assiette et j’en suis ben consciente. Où que tu sois, préfères le riz comme céréale. Il se trouve facilement partout et il est naturellement sans gluten. Rince le bien avant de le consommer. Tu peux même le faire tremper 24h avant cuisson. Evite les produits industriels, les pains et semoule (à base de gluten) et pâtisseries. Préfère les viandes, poissons, les oeufs et surtout les légumes (cuits et crus) en grande quantités pour constituer tes assiettes. Plus c’est simple et non transformé, mieux c’est ! Bon courage à toi et merci encore pour ton message.

      Répondre
  • Ghislaine
    at

    Article très intéressant, merci pour ces informations et son partage ! Une petite question, l’iode est-elle recommandée aussi en cas de maladie de Hashimoto ?

    Répondre
    • Bonjour, comme pour tout complément, il sera utile de donner de l’iode si une carence est confirmée suite aux résultats d’une analyse urinaire.

      Répondre
  • Seb
    at

    Bonjour,

    article très complet, merci pour toutes ces solutions. Par contre deux questions :

    – l’algue Klamath peut-elle vraiment être prise en “auto-medication” ? Sachant qu’elle est riche en fer et en cuivre, qui peuvent potentiellement devenir oxydant si on les apporte à un organisme qui n’a pas de carences de ces éléments.

    – Que conseillerais-tu pour le traitement de nodule thyroidiens ?

    @+ de te lire.

    Répondre
    • Bonjour Seb, merci pour ton retour. Tu as raison, l’excès de fer et pro-oxydant (même si le dosage de la ferritine trop souvent fait seul ne suffit pas car sa hausse peut aussi témoigner d’un état inflammatoire). Dans tous les cas, on est jamais trop prudent, je vais ajouter une note sur cela !
      Pour les nodules, l’enzymothérapie est la première chose qui me viennent à l’esprit.

      Répondre
      • Seb
        at

        Merci de ta réponse, pourrais tu m’en dire plus s’il te plait concernant l’enzymothérapie ? ou sinon me diriger vers un article en parlant, je ne trouve rien de bien clair à ce sujet sur le net.

        Répondre
  • Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.