Close

SOUTIENS MON TRAVAIL

Your service title

Give us a brief description of the service that you are promoting. Try keep it short so that it is easy for people to scan your page.

Your service title

Give us a brief description of the service that you are promoting. Try keep it short so that it is easy for people to scan your page.

comment se liberer de alimentation emotionnelle

Comment se libérer de l’alimentation émotionnelle ? 2/2

Comment se libérer de l’alimentation émotionnelle ? Tu me connais, je ne te délivrerai pas de formule magique ! Mieux, je te donne toutes les clés pour reprendre le contrôle.

Comment se libérer de l’alimentation émotionnelle : apprendre à se découvrir

apprendre connaitre comprendre alimentation emotionnelle

Pour débuter cet article, j’aimerais te partager une citation que j’aime beaucoup. Elle est de Jack Kornfield, un moine bouddhiste américain :

« C’est la manière dont nous nous situons par rapport à nos émotions qui nous enchaîne ou nous libère ».

Je la trouve très à propos dans le cadre de la nourriture émotionnelle. Et toi, que t’inspire-t-elle ?

Comme on l’a vu dans mon premier article Comprendre l’alimentation émotionnelle, nous pouvons être tentée d’enfouir nos émotions au plus profond de nous en ingurgitant différents aliments. Ce n’est pas pour rien qu’on dit « manger ses émotions » d’ailleurs. La bonne nouvelle, c’est que nous pouvons sortir du cercle vicieux.

Apprendre à mieux connaitre ses besoins

La première chose à faire est à mon sens de partir à la découverte de son corps, pour répondre à de nombreuses questions que nous nous posons souvent.

  • Comment fonctionne-t-il ?
  • Qu’est-ce qui se joue quand nous mangeons ?
  • Quel est l’impact du stress sur l’organisme ? Et bien d’autres interrogations.

Je ne te dis pas qu’il faut devenir maître en anatomie et physiologie du jour au lendemain mais simplement t’intéresser à ce véhicule que tu incarnes et sans qui rien n’est possible, car on ne peut pas se libérer de l’alimentation émotionnelle et reprendre sa santé en main sans comprendre ce qui se passe.

Des connaissances facilement accessibles

Nous avons la chance d’avoir, avec Internet, accès à un contenu immensément riche mais aussi à des livres, des magazines, etc. Je ne dis pas pour autant que c’est facile. Cela prend du temps, les notions ne sont pas toujours claires à comprendre, c’est pourquoi je te partage autant que possible du contenu vulgarisé pour t’y aider.

Organise-toi selon tes obligations professionnelles et personnelles et passe à l’action ! Par exemple, tu peux écouter mon podcast (et d’autres !) dans les transports, ou quand tu fais du sport. J’ai aussi rédigé de nombreux articles parmi ceux-ci :

Je t’invite à les lire et à les partager à ton entourage pour que de plus en plus de personnes prennent conscience du pouvoir qu’elles ont sur leur santé ! Et si tu veux plus d’articles, ils sont tous sur mon blog.

Comment se libérer de l’alimentation émotionnelle : apprendre à gérer ses émotions

gerer emotion alimentation

La clé dans la gestion de l’alimentation émotionnelle, c’est d’apprendre à gérer ses émotions. Et cela commence par les accueillir. Pourquoi ? Parce que, comme nous avons vu au début de cet article, nous sommes traversés par des émotions au quotidien. Et si nous n’en tenons pas compte, elles peuvent s’installer et se matérialiser en petits bobos puis pathologies. Comme l’a dit Jacques Salomé, « Tout ce qui ne s’exprime pas s’imprime ». Alors, comment faire concrètement pour gérer ses émotions ?

Comment accueillir ses émotions ?

Lorsqu’une émotion te parvient, fais une pause. Observe ce qui se passe en toi.

Physiquement, où cela se jouet-t-il ? Sur la poitrine ? Au niveau de ton ventre ? Du plexus solaire ? Ailleurs ? Note ce que tu ressens. Ensuite, demande-toi ce qui se passe en toi, ce que tu ressens. Puis, tu peux mettre des mots sur tes émotions. S’agit-il de colère ? de peur ? ou de tristesse ? de dégoût ? ou encore de surprise ? de joie ? Accueille tout ce qui vient.

Utiliser l’écriture

Écoute ce qui se passe en toi. Écris si tu en ressens le besoin. Pour certaines personnes c’est libérateur, pour d’autres, il est impossible d’écrire le moindre mot. Trouve ce qui te correspond le mieux.

Donne-toi le temps. Fais toi ce précieux cadeau. Fais-toi confiance.

Comment se libérer de l’alimentation émotionnelle : apprendre à se nourrir autrement

comment se liberer de alimentation emotionnelle

La plupart du temps, nous grandissons avec l’idée que ce qui nous nourrit se situe dans notre assiette. Seulement, il y a bien d’autres manières de se nourrir. D’autant que lorsqu’on apprend à connaître le fonctionnement du corps, on se rend compte que finalement, on peut se passer de nourriture plus longtemps qu’on ne l’imagine. On peut tout à fait réaliser un jeûne intermittent (manger sur une période de 8h et ne pas manger pendant 16h, pour laisser le système digestif au repos) et même un jeûne d’une journée ou plusieurs. Cela dépend bien-sûr des personnes, de leurs tempéraments et éventuelles pathologies. Seulement, le corps est plus en capacité de résister à une privation de nourriture qu’à des excès. Prendre conscience de cela est déjà une première étape.

L’importance du contexte du repas

En préparant le repas ou pendant celui-ci, tu peux porter attention à la table, à la décoration, à l’ambiance qui règne, aux couleurs, aux textures, etc. Sans compter que les aliments peuvent nous nourrir d’un point de vue énergétique. Des graines germées, des fruits et légumes bio, locaux, cueillis à maturité, contraire ; à l’inverse des aliments ultra-transformés et cuits à outrance dans lesquels il n’y a plus de vie et très peu de micro-nutriments.

La méditation de pleine conscience

Par ailleurs, on peut notamment « se nourrir » sur les plans mental, émotionnel et spirituel par l’intermédiaire de la méditation pleine conscience. Je te conseille également de découvrir la méthode de respiration enseignée dans HYGIE//SOMA, avec un programme de 28 jours inédit en France.

Par ailleurs, il est possible de se nourrir avec tout ce qui nous fait plaisir comme du sport, des moments en famille ou entre amis, etc. La nature joue un rôle important également, notamment sur le plan énergétique. Une balade en forêt, marcher les pieds dans la rosée le matin, ou le long de la mer, prendre un bain de soleil, etc. tout cela nous recharge, nous élève, nous nourrit véritablement, et ce sur tous les plans.

HYGIE//ONE pour approfondir

Si tu veux en savoir plus, j’aborde très longuement tout cela dans ma formation en nutrition HYGIE//ONE et je consacre d’ailleurs un module complet à la nutrition holistique, car nous ne nous nourrissons pas que de ce qu’il y a dans l’assiette. Comme indiqué précédemment, les plans énergétique, émotionnel, mental et spirituel nous constituent tout autant que le plan physique. C’est pourquoi il est important de les considérer pour accéder à une véritable santé holistique.

6 méthodes naturelles pour se libérer de l’alimentation émotionnelle

Les huiles essentielles

huiles essentielles

L’aromathérapie peut t’aider si tu as l’habitude de manger tes émotions. Bien-sûr, ce n’est pas magique et cela ne dispense pas de réaliser un travail sur soi. Ceci étant, les huiles essentielles peuvent être un soutien intéressant en cas d’alimentation compulsive. C’est notamment le cas des essences d’agrumes. Elles vont calmer le cerveau limbique (le siège de nos émotions). Elles apportent de la satisfaction et ont un effet calmant, tout en apportant de la joie, de la gaieté, de la légèreté.

Quand tu as une pulsion alimentaire, tu peux inhaler par exemple de l’essence de mandarine, à même le flacon. Tu peux aussi opter pour l’orange douce et le pamplemousse. Je t’invite à sentir plusieurs huiles et à choisir celle qui te plaît le plus pour te soutenir.

Les fleurs de Bach

Les Fleurs de Bach, mises au point par le Dr Edward Bach, sont des remèdes majeurs permettant de mieux vivre les émotions. J’en ai déjà parlé dans mon article C’est quoi le stress ? | Tout comprendre. Je t’invite à le lire pour en savoir plus.

C’est une piste intéressante qui pourra t’aider dans ton travail sur toi. Avec ces fleurs, on commence par identifier s’il s’agit de peur (connue ou non), d’anxiété, de surmenage, etc. C’est une première partie du travail pour choisir les fleurs les plus adaptées. Il existe des questionnaires dans des livres ou sur Internet mais comme toujours, l’idéal est de se faire accompagner, pour recevoir des conseils personnalisés, de la part d’un(e) professionel(le), que ce soit un(e) naturopathe ou un(e) conseiller(ère) en Fleurs de Bach.

Tu peux procéder à des cures, selon tes besoins. Il est possible de suivre une cure de 3 semaines, faire une pause de 7 jours et recommencer si besoin.

Un journal alimentaire

Comme nous l’avons vu plus haut, l’écriture peut avoir un fort pouvoir libérateur. Elle permet de déposer ses émotions sur le papier et de prendre conscience de ce qui se passe au plus profond de nous. Il peut être difficile d’écrire, les mots peuvent mettre du temps à venir mais je t’encourage à te laisser le temps. Cela te fera le plus grand bien. Tu peux commencer par tenir un journal alimentaire en notant tes repas et tes sensations avant, pendant et après les repas. Cela permet de conscientiser et faire un bilan à l’échelle d’une semaine par exemple ou plus si le coeur t’en dit.

Cet exercice est extrêmement efficace. Ne t’en prive pas !

Le sommeil

sommeil comment se liberer de alimentation emotionnelle

Qui n’a jamais ressenti un besoin accru de manger après une nuit de sommeil trop courte ? C’est humain, et même physiologique. En effet, lorsque nous manquons de sommeil, les taux d’insuline, de cortisol et de ghréline augmentent, tandis que la leptine diminue.

Qu’est ce que cela veut dire ?

La ghréline, sécrétée par notre estomac, est produite en excès quand nous ne dormons pas assez et nous fait manger plus. En parallèle, la leptine, hormone de la satiété, diminue considérablement. Si nous ajoutons à cela que le cortisol monte en flèche en raison du stress induit par le manque de sommeil, avec le développement d’une résistance à l’insuline, nous comprenons pourquoi nous avons envie de plus de sucre. Nous en stockons plus et il se transforme en gras en particulier au niveau abdominal. D’où l’importance de bien dormir, avec un sommeil réparateur.

Conclusion sur comment se libérer de l’alimentation émotionnelle

J’espère que mon article t’aura éclairé(e) et que mes pistes naturelles pour te libérer de l’alimentation émotionnelle te seront utiles dans ton cheminement.

Si tu souhaites aller plus loin, tu peux aussi te faire accompagner par un kinésiologue dont la pratique à l’art de mettre le doigt sur les causes profondes que le corps exprime. Aies confiance, on peut se sortir de ce cercle vicieux sans frustration. C’est un travail sur soi qui demande de la patience, mais qui en vaut la peine.

Opère tout changement en douceur et comme toujours, prends bien soin de toi 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.