Close

SOUTIENS MON TRAVAIL

Your service title

Give us a brief description of the service that you are promoting. Try keep it short so that it is easy for people to scan your page.

Your service title

Give us a brief description of the service that you are promoting. Try keep it short so that it is easy for people to scan your page.

prendre soin de sa peau

Comment prendre soin de sa peau ?

Le domaine de la beauté est un univers où le marketing est roi. On voit un peu tout et son contraire et il est parfois difficile de s’y retrouver pour savoir comment prendre soin de sa peau. Nous pensons bien faire en achetant telle ou telle crème hors de prix. Seulement, c’est comme pour tout, une prise en charge holistique est indispensable pour obtenir des résultats.

Je te propose de revenir sur l’épisode de mon podcast enregistré avec Carol Cassone, coach beauté et journaliste.

Qui ne rêve pas de conserver une peau souple, avec une bonne élasticité et un teint lumineux ? Voyons donc comment prendre soin de sa peau au quotidien pour préserver son éclat et sa jeunesse.

La peau

differentes couches peau

Avant de voir en détail comment prendre soin de sa peau, faisons un point sur notre système cutané.

Cela peut surprendre mais la peau est le plus lourd et le plus gros organe du corps humain. Il couvre une surface d’environ 2m2 pour un poids représentant environ 15% de celui de la personne. Nous pouvons la comparer à l’enveloppe de notre organisme. Elle se situe en continuité avec les muqueuses qui recouvrent les cavités naturelles du corps.

« Sur chaque centimètre carré de peau, soit l’équivalent de la pulpe d’un doigt, un demi-million de cellules meurent et se renouvellent sans cesse, entremêlées dans environ soixante-dix centimètres de vaisseaux sanguins, cinquante-cinq centimètres de fibres nerveuses, cent glandes sudoripares, quinze glandes sébacées et deux cent cinquante récepteurs sensoriels ».

« Mon corps au pays des merveilles » de Clara Naudi

Les rôles de la peau

La peau assure plusieurs fonctions, parmi lesquelles :

  • la perception de l’environnement extérieur, via le toucher. C’est un véritable organe sensoriel avec des terminaisons nerveuses libres ;
  • le maintien de l’homéostasie (l’équilibre) grâce à la régulation de la température corporelle (c’est un peu comme si la sueur était notre « liquide de refroidissement ») ;
  • un rôle immunitaire, avec la protection de l’organisme face aux agressions extérieures telles que les infections. Elle nous protège également du soleil, des chocs, etc ;
  • un rôle hormonal avec la synthèse de la vitamine D (lorsque tu vas te promener, pense à relever tes manches, cela te permettra de synthétiser de la vitamine D, essentielle à notre squelette et pour notre immunité, de manière naturelle) ;
  • le stockage énergétique (tissu adipeux) ;
  • la cicatrisation, avec une grande intelligence dans le processus de réparation. À noter qu’une cicatrice représente une mémoire de la peau, avec les émotions associées profondément inscrites.

Un émonctoire secondaire

Par ailleurs, la peau est un émonctoire. Cela veut dire que lorsqu’il y a une éruption cutanée, la peau essaie d’éliminer les poisons qui menacent notre corps. Cela peut venir d’aliments trop riches en toxines (appelées des colles en naturopathie) ou de substances toxiques qu’ils contiennent.

Les différentes couches de la peau

La peau est composée de trois couches :

  • l’épiderme, qui a principalement un rôle de défense par rapport aux rayonnements nocifs, aux bactéries, aux virus et autres intrus potentiellement pathogènes. À noter qu’il a une fonction d’absorption, ce qui est important par rapport aux cosmétiques que l’on applique sur la peau. D’ailleurs, sais-tu que l’un des principes de la médecine indienne, l’Ayurveda, est que nous devrions pouvoir ingérer tout ce que nous mettons sur notre peau ? ;
  • le derme : il est situé sous l’épiderme ;
  • l’hypoderme, qui est la couche la plus profonde de notre peau. L’hypoderme a un rôle énergétique car il stocke les matières grasses (sous forme de triglycérides) où le corps puise en fonction de ses besoins. Il permet également d’amortir les coups et les chocs éventuels et nous protège contre le froid.

Les symboliques psycho-émotionnelles de la peau

La somatisation

La peau est reliée au système nerveux car ils ont la même origine, et ce depuis le statut d’embryon. C’est pour cela que c’est l’un des organes à travers lequel nos tempêtes émotionnelles et excès de stress peuvent se manifester.

Le symbole d’une grande sensibilité

La peau est le reflet de notre sensibilité intérieure (c’est pour cela que les personnes très sensibles ont souvent la peau sensible). Elle symbolise aussi nos relations avec les autres.

Je pourrai t’en dire beaucoup plus sur le système cutané et ses symboliques psycho-émotionnelles mais nous allons maintenant aborder le sujet central de cet article pour savoir comment prendre soin de sa peau. Cela t’aidera à agir au quotidien avec les bons réflexes.

Lorsque vous dites « Je me sens bien dans ma peau », vous ne parlez pas par métaphore, mais littéralement, car votre peau produit les mêmes substances chimiques que votre esprit quand il pense ». 

Deepak Chopra

Comment prendre soin de sa peau : L’importance de l’eau

importance eau prendre soin peau

Carol Cassone nous alerte sur l’absolue nécessité de boire de l’eau pure. Pour avoir une belle peau, l’hydratation est une base essentielle. Nous allons voir de plus près les bienfaits de l’eau pour la peau et comment bien choisir son eau.

Les bienfaits de l’eau pour une peau bien hydratée

Comme le souligne Carol Cassone, il n’y a pas de beauté, de santé, de jeunesse sans eau, surtout à partir d’un certain âge. Tu ne bois pas suffisamment au quotidien ? Alors tu sais ce qu’il te reste à faire ! 😉

Dans PEAU il y a EAU !

Carol Cassone

L’importance d’hydrater la peau de l’intérieur

Sache que tu auras beau appliquer les meilleurs cosmétiques, si tu ne bois pas, ils n’auront pas l’effet escompté. Nous sommes avant tout des êtres hydriques. En effet, nous sommes constitués d’eau en grande majorité. À la naissance, nous avons environ 80% d’eau dans notre corps. La quantité baisse avec l’âge, atteignant 60% à l’âge adulte et diminue à 50% pour une personne âgée. 

Boire de l’eau favorise la circulation du sang et permet de conserver sa souplesse et de prévenir son vieillissement. Si les crèmes hydratantes peuvent être importantes, boire permet une hydratation de l’intérieur sans laquelle les crèmes ne valent rien !

De plus, l’eau va se répandre jusqu’à la surface de la peau, où les graisses vont la retenir pour former un film protecteur, le film hydrolipidique, qui forme une barrière protectrice.

Les facteurs environnementaux à prendre en considération

facteur environnementaux

Les facteurs environnementaux (exposition au soleil, pollution et même le tabac) vont altérer ce film hydrolipidique et avec les effets du vieillissement, la peau n’est plus assez hydratée. La meilleure solution ? Boire ! 🙂

Retiens que grâce à une bonne hydratation, ta peau conservera sa souplesse, son élasticité et tu auras un teint magnifique. Évidemment, ce n’est pas magique et tu me connais, tu sais que je vais te dire qu’il est aussi important de bien manger. Nous allons en reparler.

Quelques astuces pour boire

N’attends pas d’avoir soif pour boire et garde toujours une bouteille d’eau ou une gourde près de toi.

Tu n’aimes pas l’eau ? Tu peux l’aromatiser avec de délicieux hydrolats (100% naturels, sans aucun ajout). Un hydrolat provient de la distillation des plantes à la vapeur d’eau. On obtient alors les huiles essentielles et les hydrolats. Tu peux notamment te diriger vers l’hydrolat de rose, de menthe poivrée, de fleur d’oranger ou encore de thym. Ils peuvent aromatiser l’eau à merveille. Renseigne-toi, il en existe des dizaines ! Et tu pourras également les appliquer sur ta peau selon tes besoins.

Pense aussi à ajouter quelques gouttes de jus de citron dans ton eau. Les tisanes sont également de précieuses alliées pour t’hydrater. 

Comment prendre soin de sa peau : bien choisir son eau

Dans l’épisode du podcast, Carol Cassone donne quelques astuces pour trouver la meilleure alternative possible pour une meilleure eau pour la santé.

L’eau du robinet

L’eau du robinet en France est totalement saine et très contrôlée. Sur le plan bactériologique, elle est parfaite. En revanche, elle contient de nombreux produits chimiques et polluants néfastes pour la santé :

  • des nitrates ;
  • du chlore ;
  • de l’aluminium ;
  • du plomb ;
  • de l’arsenic ;
  • du cuivre ;
  • des pesticides et perturbateurs endocriniens, etc.

La filtration par osmose inverse

Alors quelle eau boire ? Le système qui semble le plus performant est l’eau filtrée par osmose inverse. En effet, il permet de filtrer les virus, les bactéries, les pesticides, les détergents, les nitrates, les contaminants radioactifs, tous les métaux lourds, les composés organochlorés et les résidus médicamenteux. Cependant, c’est un dispositif onéreux qui n’est pas à la portée de tout le monde.

L’eau en bouteille

Si on regarde du côté des eaux en bouteilles, elles contiennent aussi des traces de pesticides et de médicaments, sans parler des perturbateurs endocriniens présents dans le plastique des contenants. De plus, il faut être attentif à la quantité de résidus secs mentionnés sur les étiquettes. Cependant, même si ce n’est pas une solution parfaite, l’eau en bouteilles est une bien meilleure alternative que celle du robinet pour la santé. Privilégie une eau peu minéralisée et consomme au minimum 1,5 litre par jour. Sachant qu’il faut tenir compte de ton poids et de ton niveau d’activité physique. Une personne qui ne bouge pas n’aura pas les mêmes besoins en eau qu’une personne très active.

Pour en savoir plus, je t’invite à te référer au chapitre sur l’eau de ma formation nutrition HYGIE//ONE dans lequel je t’explique tout de A à Z :

  • Quelle quantité boire ?
  • Quels sont les polluants présents dans les eaux ?
  • Est-ce que l’eau en bouteille est vraiment meilleure ?
  • L’impact écologique
  • Comment réellement purifier son eau, la dynamiser et en faire une eau hautement thérapeutique ?

Voyons maintenant comment prendre soin de ta peau simplement : grâce au contenu de ton assiette.

Comment prendre soin de sa peau naturellement ? Par l’alimentation

alimentation prendre soin peau

Si tu me suis régulièrement, que ce soit sur les réseaux sociaux, dans mon podcast ou sur mon site, tu sais à quel point il est fondamental pour moi de te transmettre les bonnes habitudes alimentaires pour ta santé. Je ne vais pas tout reprendre ici mais simplement faire le point sur le rôle de certains aliments sur la peau.

Comment prendre soin de sa peau : le sucre

Vous le savez déjà, pour être en bonne santé, il convient d’éviter au maximum le sucre, surtout la forme raffinée et blanche. Elle est omniprésente dans les produits ultratransformés, les desserts industriels et tous les plats préparés des supermarchés. Le sucre abime la peau et est un véritable poison.

Les effets du sucre sur la peau

Lors de la consommation excessive de sucre se produit un phénomène physiologique que l’on appelle la glycation. Elle entraîne une altération et un durcissement des cellules de l’organisme. La conséquence ? La peau perd de son élasticité et de sa tonicité. De plus, des rides et ridules apparaissent. On peut observer aussi des poches sous les yeux, des boutons sur le visage, un teint terne à cause de l’inflammation provoquée par un excès de sucre.

Une semaine sans sucre, tu relèves le défi ?

Comme le suggère Carol dans le podcast, réduire fortement le sucre de ton assiette est une excellente habitude à prendre. Tu peux faire l’exercice qu’elle préconise en supprimant tous les sucres pendant une semaine et constater ce qui se passe sur ton corps et ton mental. Tu sais à quel point j’invite mes lecteurs et auditeurs à tester par eux-mêmes pour se faire un avis. Alors fonce ! Et par sucre j’entends aussi les pâtes et tous les produits céréaliers. En revanche, tu peux bien sûr continuer à manger des fruits, qui ne contiennent pas le même sucre. Pour en savoir plus sur le sucre, tu peux consulter mes articles sur le sujet :

Le gluten

Un excès de gluten créé une porosité au niveau de l’intestin qui engendre divers troubles. C’est notamment le cas de l’inflammation chronique. C’est pour cela que les intolérances au gluten peuvent être révélées par des problèmes de peau, tels que l’acné, l’eczéma, la dermatite herpétiforme. Et si cela ne va pas toujours jusque là, des rougeurs peuvent se manifester, accompagnées de démangeaison et autres éruptions cutanées.

Les produits laitiers

Les produits laitiers issus de la vache principalement, riches de nombreuses hormones non compatibles avec l’homme, sont sources de nombreux troubles pour la santé. Au niveau de la peau, on peut remarquer un teint terne et un engorgement des pores étant à l’origine de rides précoces. Par ailleurs, les yaourts, le lait et le fromage favorisent la chute des cheveux.

Manger moins

Si la qualité de l’alimentation joue un rôle fondamental pour la santé et notamment la peau, la quantité aussi. En effet, il est important de comprendre que la plupart du temps on mange trop. Et notre corps est mieux armé pour survivre à des privations de nourriture qu’à des excès. Il suffit de voir les conséquences d’une alimentation trop riche sur les pathologies cardiovasculaires, l’obésité, etc.

Je te conseille de manger en conscience, de bien prendre le temps de mastiquer tes aliments, poser tes couverts entre deux bouchées. Ainsi, tu te rendras compte que tu manges naturellement plus que ce dont tu as besoin. Encore une fois, réalise un test sur deux semaines par exemple. Les premiers jours seront difficiles mais tu pourras constater une meilleure énergie, physique et mentale, en mangeant moins.

Conclusion sur comment prendre soin de sa peau

Nous avons abordé les principales astuces pour savoir comment prendre soin de sa peau. Tu as compris qu’il est indispensable de nourrir sa peau de l’intérieur, grâce à une eau de qualité et une bonne alimentation. Ce sont les premières actions à mener pour se respecter et s’aimer soi-même. N’oublie pas de te nourrir sur d’autres plans et de te chouchouter. En pratiquant notamment l’auto massage, qui est un moyen primordial pour prendre soin de soi par le toucher. Tu pourras apprendre petit à petit à libérer la féminité en toi, ta beauté, de manière 100% naturelle et te connecter à ton féminin sacré.

Prends bien soin de toi et si tu souhaites en savoir plus, je t’invite à écouter mon échange avec Carol Cassone.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.