Close

SOUTIENS MON TRAVAIL

Your service title

Give us a brief description of the service that you are promoting. Try keep it short so that it is easy for people to scan your page.

Your service title

Give us a brief description of the service that you are promoting. Try keep it short so that it is easy for people to scan your page.

brulures estomac

Brûlures d’estomac : symptômes, causes possibles et solutions naturelles

Les brûlures d’estomac sont fréquemment rencontrées. Avec les remontées acides, elles provoquent des sensations peu agréables. Dans ce nouvel article, tiré de deux épisodes de mon podcast, je te propose de voir en détail ce que sont les brûlures d’estomac, les principaux symptômes et les aliments à éviter. Dans un deuxième temps, on verra les causes possibles. Je te partagerai mon avis sur les inhibiteurs de pompe à protons (IPP) et les dangers de prendre des médicament sur le long terme. Je terminerai en te donnant des solutions naturelles pour soulager les brûlures d’estomac.

Brûlures d’estomac : de quoi s’agit-il ?

Définition

Pour que tu comprennes bien ce qui se passe, je te propose une petite visite au sein de ton appareil digestif. Au niveau de l’œsophage, nous avons un sphincter, comme une petite porte. S’il ne se referme pas bien après que le bol alimentaire (ce que tu manges) soit parvenu à l’estomac, une partie du contenu peut refluer dans la partie inférieure de l’œsophage. On appelle cela un reflux gastro-œsophagien. L’acide chlorhydrique, que l’on trouve dans l’estomac, est un suc très acide qui va permettre de décomposer la plupart des aliments et surtout les protéines. Il est aussi là pour désinfecter le bol alimentaire. Un reflux de cet acide chlorhydrique peut provoquer des irritations de la paroi œsophagienne, amenant une sensation de brûlure. On appelle cela le pyrosis ou dans le langage courant, les brûlures d’estomac.

Les principaux symptômes

remontee acide brulures estomac

Les principaux symptômes ressentis en cas de brûlures d’estomac sont les suivants :

  • une sensation de brûlure au niveau du sternum ;
  • un gout amer ou acide dans la bouche et la gorge ;
  • des remontées acides ;
  • des douleurs à l’estomac.

Les aliments à éviter pour les brûlures d’estomac

L’alcool et le tabac peuvent entraîner un relâchement du sphincter et aggraver le problème. On déconseille également certains aliments qui stimulent fortement la sécrétion d’acide par l’estomac, comme :

  • le café ;
  • le thé ;
  • les tomates ;
  • les poivrons ;
  • les piments ;
  • les épices ;
  • les aliments gras ;
  • le jus d’orange ;
  • le chocolat ;
  • la menthe, verte et poivrée ;
  • les oignons.

En attendant de trouver la cause de ton problème, je te conseille d’arrêter certains aliments qui peuvent favoriser des ballonnements et aggraver tes brûlures d’estomac. Cela concerne les céréales et les légumineuses, qui ont des sucres trop complexes avec des chaînes trop longues. Résultat, le corps a du mal à les assimiler.

Il est possible que tu constates que des aliments en particulier te font ballonner. Je pense notamment aux champignons, aux fruits ou à l’oignon. Je te conseille de les éviter de façon momentanée pour éviter les fermentations et donc les ballonnements. Ainsi, cela t’aidera à mieux gérer ton reflux.

Les repas copieux créent souvent des brûlures d’estomac. On dit souvent également que les femmes enceintes peuvent également en souffrir. Et ce pour deux raisons :

  • les hormones et notamment la progestérone, qui est responsable d’un relâchement musculaire au niveau de l’appareil digestif. Cela se produit surtout au cours du troisième trimestre.
  • au fil de la grossesse, le fœtus grandit et vient appuyer sur l’estomac, qui se retrouve plus haut qu’à l’habitude. En conséquence, cela peut créer des remontées acides.

Voici un épisode de mon podcast qui traite de ce sujet :

Brûlures d’estomac : les causes possibles

L’important, comme pour toute pathologie, est de trouver la cause des brûlures d’estomac pour pouvoir agir efficacement. On peut aussi mettre en avant des symboliques psycho-émotionnelles. En effet, elles sont souvent en lien avec de grandes peurs. On peut être rongé par des angoisses, refouler ses émotions. Cela peut également correspondre à un événement ou une situation qui brûle et nous met en colère intérieurement.

Le stress

stress brulures estomac

Si tu souffres de brûlures d’estomac, il est important de te focaliser sur ces points dans un premier temps :

  • est-ce que tu es stressé quand tu manges ?
  • avales-tu ton repas en moins de 15 minutes ? 

Sache qu’il est primordial de manger dans le calme. En effet, lorsqu’on est serein, le système parasympathique est activé, propice à une très bonne digestion. Je peux notamment te conseiller de t’accorder quelques minutes à l’écart avant de passer à table, pour méditer ou faire de la cohérence cardiaque par exemple. En effet, si on est stressé quand on mange, se forme comme une boule au niveau du plexus solaire. Elle ferme notre estomac et cela nous empêche de digérer dans de bonnes conditions.

Zoom sur la cohérence cardiaque 

La cohérence cardiaque est un très bon outil pour se détendre. Cela consiste, pendant 5 min, à inspirer durant 5 secondes et expirer sur 5 secondes. La cohérence cardiaque permet de faire descendre le taux de cortisol quand on pratique 2 à 3 fois par jour. C’est vraiment très intéressant pour gérer le stress. Je te recommande l’application Respirelax (sur l’App Store ou Google play) ou cette vidéo sur Youtube :

Un manque d’acide chlorhydrique

Très souvent on pense que la brûlure d’estomac est plutôt en lien avec un excès d’acide. Pourtant, on observe aussi que souvent c’est un manque d’acide chlorhydrique, qui pour rappel est le suc que sécrète l’estomac pour bien digérer le bol alimentaire. Lorsqu’on manque d’acide chlorhydrique, on va moins bien digérer les aliments. Et le problème est que cela va laisser passer certaines bactéries, certains virus parce que l’acide chlorhydrique ne va pas avoir son effet nettoyant.

Dans ce cas, on peut réaliser un test assez simple. Cela permet de voir s’il y a vraiment un manque d’acide, c’est-à-dire une hypochlorydrie, un manque de sécrétion des acides de l’estomac ou si c’est un excès. N’hésites pas à en parler avec ton médecin.

Ces bactéries, ces virus et potentiellement ces aliments à moitié digérés vont arriver au niveau de l’intestin. Cela va créer un excès de fermentation, c’est à dire que ces aliments à moitié digérés vont nourrir des bactéries plutôt pathogènes. Ainsi, cela va créer des gaz, qui vont comprimer l’estomac. Cela peut entraîner des reflux et donc des remontées acides.

La dysbiose intestinale

prendre soin estomac brulure

La première chose que je conseille est de consulter pour voir s’il n’y a pas une dysbiose, c’est à dire un déséquilibre de la flore intestinale qui créé des problèmes digestifs. On peut s’en rendre compte de plusieurs manières :

  • si on a des ballonnements ;
  • en cas de flatulences ;
  • si on ressent une lourdeur après chaque repas.

Ces différents indicateurs peuvent nous mettre sur la piste. Pour en savoir plus, tu peux consulter mon article sur les causes et les conséquences de la dysbiose intestinale.

Les intolérances alimentaires

Il est important d’avoir en tête que certaines personnes peuvent avoir des sensibilités alimentaires :

  • le gluten ;
  • les produits laitiers ;
  • les oléagineux ;
  • les œufs ;
  • les solanacées, c’est-à-dire les poivrons, les aubergines les tomates, piments. Tous ces aliments peuvent être fortement irritants chez certaines personnes et créer des problèmes digestifs que ce soit au niveau de l’intestin ou au niveau de l’estomac. Cela peut être intéressant d’éliminer tour à tour ces aliments et de faire le test pour voir si cela apporte une amélioration.

L’hélicobacter pylori

Une autre piste possible concerne l’hélicobacter pylori. Il s’agit d’une bactérie très commune qui infecte la muqueuse gastrique. C’est la seule bactérie qui peut survivre dans un environnement aussi acide que l’estomac. Elle provoque notamment des gastrites chroniques ou des ulcères gastro-duodénaux.

Il est possible de faire pratiquer un test dans les selles pour voir s’il n’y a pas présence de cette bactérie. À travers un examen des selles on peut aussi voir s’il n’y a pas des parasites ou des candida albicans qui peuvent générer ces fermentations et créer ces problèmes au niveau de l’estomac.

Mon avis sur les inhibiteurs de pompe à protons (IPP)

medicament ipp brulure estomac

Les effets des IPP sur les brûlures d’estomac

Pour terminer, je souhaite te donner mon avis sur les médicaments qui sont souvent prescrits dans ces cas. On les appelle des inhibiteurs de pompe à protons, ou IPP. Ce sont des médicaments destinés à bloquer la sécrétion d’acide. Or, le problème est qu’on les donne souvent sans vraiment chercher la cause.

Malheureusement, on recherche rarement si la cause est plutôt une hypochlorydrie (c’est-à-dire un manque d’acide). Dans ce cas, donner des IPP sera très mauvais parce que cela ne fera qu’entretenir le problème. 

Imaginons que tu souffres d’une dysbiose intestinale ou que tu aies de la fermentation au niveau de l’intestin. Cela va comprimer l’estomac. Si tu prends des  inhibiteurs de pompe à protons (IPP), tu vas alors produire très peu d’acide chlorhydrique. Ainsi, les nutriments qui vont aller au niveau de l’intestin seront à moitié digérés. De plus, les bactéries ne vont pas être tuées et vont passer au niveau de l’intestin. Tout cela va aggraver cette dysbiose et cette inflammation intestinale. Le cercle vicieux sera alors entretenu :

  • ballonnements ;
  • compression de l’estomac ;
  • remontées acides.

Garde bien en tête une chose essentielle : trouver la cause du problème. Toujours. Fais-toi accompagner, par exemple par un naturopathe. Sache également qu’il existe des solutions alternatives aux médicaments, naturelles. 

Le problème des médicaments au long court

Les médicaments doivent être des solutions ponctuelles qui doivent durer quelques semaines tout au plus. Le problème est qu’aujourd’hui les patients comme les médecins, deviennent addicts à ce type de produits parce qu’ils ne savent plus quoi faire. Cependant, à long terme, c’est extrêmement nocif pour l’organisme et la santé.

D’autant plus qu’en prenant ce type de médicaments sur une longue période, tes aliments seront de moins en moins bien digérés. Et comme ils vont arriver au niveau de l’intestin à moitié digérés, ils vont aller irriter la muqueuse intestinale. Elle va alors commencer à se perforer et à laisser passer des protéines alimentaires. Elles sont extrêmement nocives pour ta santé générale. Concrètement, tu as des protéines qui passent dans le sang alors qu’elles ne devraient pas y être. Le système immunitaire va lutter contre ces protéines. Seulement à long terme, le système immunitaire va être tellement stimulé qu’il est possible qu’il s’attaque à ses propres structures. En effet, tout d’un coup, ton système immunitaire va commencer par exemple :

  • à s’attaquer à ta peau et développer un eczéma ou un psoriasis ;
  • à s’attaquer à son propre intestin, développant potentiellement une maladie de Crohn ;
  • il peut aussi s’attaquer à sa propre thyroïde, comme la maladie d’Hashimoto, etc.

Il faut bien savoir que ces maladies auto-immunes viennent avant tout d’un déséquilibre au niveau de la santé intestinale et d’une perméabilité intestinale. C’est pourquoi la qualité de la digestion est absolument fondamentale. Ainsi, l’usage de médicaments comme les IPP doit être toujours momentané. Et surtout, travailler sur la cause doit être une priorité.

Brûlures d’estomac : les solutions naturelles

On a déjà vu plus haut quelques pistes pour soulager les brûlures d’estomac, avec notamment l’importance de bien gérer son stress. La pratique de la méditation et/ou de la cohérence cardiaque sont importantes. Sache que la pratique d’une activité physique t’aidera également beaucoup. Elle permettra de réaliser une bonne vidange gastrique nécessaire en cas de brûlures d’estomac. Je te propose maintenant des petits coups de pouce naturels pour sécréter plus ou moins d’acide chlorhydrique et atténuer tes douleurs.

Les plantes

Certaines plantes ont un effet émollient et vont adoucir les muqueuses digestives :

Par ailleurs, des plantes vont t’aider à sécréter plus d’acide chlorhydrique et vidanger ton estomac comme le gingembre ou la gentiane. De manière plus globale, tu peux utiliser :

  • le fenouil ;
  • le chardon marie ;
  • la menthe poivrée ;
  • l’absinthe.

N’hésites pas à consulter un naturopathe, un pharmacien ou un médecin (certains ont une vision globale). Ainsi, tu pourras savoir quelle plante te correspond le mieux et à quel dosage la prendre. D’autant que certaines plantes ont des effets secondaires, comme la réglisse, qui présente un effet hypertenseur.

L’argile pour les brûlures d’estomac

Il est possible de faire une cure d’argile. On peut notamment la prendre par la voie interne. Sache que tu trouveras la mention “usage externe uniquement” sur les paquets, en magasins bio et en pharmacie. C’est une protection de la part des laboratoires. Ceci étant, en respectant certains conditions, il est possible de la prendre par voie interne. Tu peux en savoir plus sur mon épisode dédié à la cure d’argile.

Concernant les brûlures d’estomac, je te conseille de privilégier l’argile blanche car elle est beaucoup plus douce. Elle va avoir un effet cicatrisant sur les muqueuses de l’estomac. Elle aura aussi un effet légèrement détoxinant sur toute la sphère digestive.

Le principe de la cure d’argile

Le soir au coucher, sers-toi un verre d’eau et l’équivalent d’une cuillère à soupe d’argile. Il est très important d’utiliser une cuillère en bois. Il ne faut jamais utiliser de plastique ou de métal avec l’argile mais plutôt du bois, du verre ou de la porcelaine. Tu verses la cuillère d’argile dans ton verre d’eau et mélange bien et tu vas te coucher. Le lendemain matin à jeun, tu pourras boire l’eau argileuse. Tu auras le reste d’argile au fond du verre, jette-le. Attention toutefois à ne pas le jeter dans l’évier pour ne pas boucher tes canalisations. Tu peux le mettre dans la poubelle ou les toilettes.

L’argile aura un effet colmateur au niveau de l’estomac. Toutefois, quand on prend de l’argile, il faut savoir qu’elle a un effet absorbant. Si tu prends des médicaments ou la pilule contraceptive, je te déconseille de suivre cette cure. Tu peux aussi prendre l’argile plutôt le soir.

Si tu veux en savoir plus, tu peux écouter mon podcast dédié à l’argile.

Le jus de citron et le vinaigre de cidre

jus citron acide

En début de repas, tu peux consommer du jus de citron ou du vinaigre de cidre. Cela va t’apporter plus d’acidité et t’aidera à mieux digérer. En revanche, ne les prends pas le matin à jeun. Le jus de citron peut convenir à certaines personnes mais pas à tout le monde. En effet, nous avons tous des constitutions différentes. Pour certains ce sera bénéfique quand pour d’autres ce sera déminéralisant (tu pourras alors avoir une perte minérale au niveau de tes tissus, de tes cheveux, tes ongles ou tes articulations.

L’importance de la mastication

Il est extrêmement important de manger dans le calme et de prendre le temps de manger. Il est essentiel de mastiquer environ 15 fois chaque bouchée. Cela peut te paraître beaucoup mais c’est primordial. De plus, pose bien ta fourchette entre chaque bouchée : mastique bien puis avale et seulement après tu reprends ta fourchette. Ce petit geste anodin permet le plus souvent d’améliorer la plupart des symptômes digestives. Ça vaut le coup non ?

Si tu as déjà testé ces pistes sans succès, je te conseille de consulter pour restaurer ta santé digestive et intestinale. Les probiotiques ne sont pas la solution. Beaucoup pensent qu’ils vont régénérer la flore mais ce n’est pas le cas. En effet, si tu as déjà un excès de ballonnements qui vont comprimer l’estomac et favoriser ces reflux, les probiotiques vont rajouter des bactéries dans l’intestin et mettre de l’huile sur le feu plus que soulager !

Voici un épisode de mon podcast qui traite ce sujet :

Conclusion sur les brûlures d’estomac

Nous avons fait le tour des symptômes et causes possibles des brûlures d’estomac. Cela t’a peut-être aidé(e) si tu te posais des questions à ce sujet. J’espère que les pistes que je t’ai partagées pour savoir comment soulager naturellement les brûlures d’estomac te seront utiles. En attendant, tu peux retenir qu’une bonne gestion du stress est primordiale. Tu peux également faire des tests si tu soupçonnes des intolérances alimentaires. Enlève un aliment petit à petit et observe ce qui se passe. Je te conseille également de manger léger le soir pour éviter que les aliments stagnent quand tu vas te coucher.

Dans tous les cas, si tu as la moindre question ou si tes douleurs sont insupportables, n’hésites pas à consulter un professionnel de santé qui t’aidera à dire stop aux brûlures d’estomac !

One Comment on “Brûlures d’estomac : symptômes, causes possibles et solutions naturelles

  • Merci, super boulot de recherche c’est hyper détaillé !

    Répondre
  • Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.